En visite de travail à New York, le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, a eu, lundi, une série d’entretiens avec des ambassadeurs arabes auprès des Nations unies.

A cette occasion, le chef de la diplomatie a donné un aperçu des résultats du sommet arabe qui s’est tenu le 31 mars dernier à Tunis, soulignant la volonté des Etats arabes de faire face aux défis communs et de fournir un surcroît d’effort pour parvenir à un règlement pacifique des différends.

Selon un communiqué rendu public par le département des Affaires étrangères, les entrevues ont notamment porté sur le conflit israélo-arabe, la cause palestinienne, la crise libyenne, le dossier syrien et le Yémen.

Au cours de son déplacement à New York, le ministre des Affaires étrangères a plaidé pour une candidature de la Tunisie au Conseil de sécurité de l’ONU.

« La Tunisie aspire à un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité des Nations unies pour le mandat 2020-2021 », a-t-il noté, réaffirmant la détermination de la Tunisie à servir les questions arabes, africaines et internationales et à renforcer ses relations avec ses partenaires pour prévenir les conflits.

Les ambassadeurs arabes établis à New York ont dit soutenir la candidature de la Tunisie à un siège non permanent au Conseil de sécurité, réitérant leur confiance en la capacité de la Tunisie à jouer pleinement son rôle de représentant des Etas arabes.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire