Le rideau est tombé sur la 21e édition des championnats arabes.  Comme prévu, la course reine de la journée, à savoir le 800 m (H), a été dominée par les deux Tunisiens Riadh Chenini et Abdessalem Layouni. C’est au finish que les concurrents se sont départagés. Riadh Chenini a ainsi dominé la course en devançant son coéquipier Abdessalem Layouni et Ibrahim Doferi du Koweït. Riadh Chenini offre ainsi à la Tunisie sa 4e médaille d’or après celles de Mohamed Alouini et Ali Hakimi.

Des résultats en deçà des attentes
Dans les autres finales des 1.500m et 5.000m, les résultats de nos athlètes ont été modestes. A commencer par Abderraouf Boubaker qui n’a pas pris part au 3.000 m steeple pour mieux se concentrer sur la finale du 5.000m. Or, il n’a pas pu suivre le rythme imposé par ses adversaires du Bahreïn et du Maroc. Il a ainsi terminé la course en 7e position. Dans la course de 1.500 m (D), Haïfa  Tarchoune s’est classée 6e. Sa coéquipière Soumaya Boussaïd a terminé 8e. La première place a été remportée par la Marocaine Malika Akaoui : «Dans l’ensemble je considère que notre participation est au-dessus de la moyenne. Participer avec 11 athlètes et décrocher 7 médailles est satisfaisant», a confié le chef de la délégation, le membre fédéral Sami Ben Mohamed.

SALAH.KA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *