Dans le cadre de la traque des terroristes dans les hauteurs Ouest de la région du Kef, les unités de l’armée nationale a détecté des mouvements suspects dans la région. Une formation militaire a alors procédé à des tirs en direction de ces éléments terroristes. En procédant à la fouille de l’endroit, une Kalachnikov muni d’un chargeur, ainsi qu’un sac à dos contenant divers objets et équipements. Selon le porte parole de l’armée nationale, les opérations de fouille se poursuivent. Ce sont des formations conjointes entre l’armée et la garde nationale qui mènent cette opération.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *