La Tunisie a officiellement pris la présidence de la 25e édition du Congrès sur l’archéologie et le patrimoine culturel du Monde arabe, en remplacement du Royaume Hachémite de Jordanie.

La passation du flambeau de la prochaine édition a eu lieu, jeudi matin à Sousse, au cours d’une cérémonie organisée à l’ouverture de la 25ème édition du Congrès sur l’archéologie et le patrimoine culturel du Monde arabe.

Cet événement placé sur le thème « le rôle de la société civile dans la protection du patrimoine culturel » se tient sur deux jours, les 19 et 20 septembre 2019, dans la ville côtière de Sousse.

Cette édition est organisée par le ministère des Affaires Culturelles en partenariat avec l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les Sciences (Alesco). Elle s’inscrit dans le cadre de la manifestation Tunis Capitale de la Culture islamique 2019, pour la région arabe.

Le Congrès de Sousse se tient sous la présidence de Mohamed Zine Elabidine, ministre des Affaires Culturelles et Mohamed Ould Omar, Directeur Général de l’Alesco, en présence des représentants de la Ligue arabe (LA), l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), et l’organisation des Nations Unies pour l’Education, la Sciences et la Culture (UNESCO).

Le Congrès est une plateforme qui vise à instaurer le dialogue et l’échange d’expériences fructueux entre spécialistes arabes de l’archéologie et du patrimoine culturel autour des questions en lien avec le patrimoine culturel dans la région.
Ce nouveau rendez-vous devra aussi permettre de présenter les différentes études et visions à l’échelle internationale afin d’épauler les efforts des pays arabes et de promouvoir la coordination entre eux.

Le but visé est de préserver le patrimoine culturel de la région et de mettre en place une base de données sur les divers objets et monuments historiques et archéologiques de chaque pays.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire