La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a adressé une correspondance aux autorités judiciaires pour permettre à Nabil Karoui, candidat au second tour de la présidentielle, d’accéder aux médias et de présenter son programme et sa vision sur plusieurs questions d’intérêt national.

Nouri Lajmi, président de l’Instance a dit comprendre la complexité de cette démarche sur le plan juridique, ajoutant que l’instance de régulation de l’audiovisuel est disposée à trouver les moyens pour résoudre ce problème.

Par ailleurs, Lajmi a appelé au respect de l’égalité des chances ‎entre les ‎candidats pour conférer plus de crédibilité au second tour de la présidentielle, dont la date n’est encore connue.

‎ » Karoui n’a pas été en mesure de s’exprimer en ‎raison de sa mise ‎en détention préventive par la ‎justice depuis le 23 août « , a-t-il ‎dit.‎

Nabil Karoui, président du parti « Au Cœur de la Tunisie » est placé en détention préventive depuis le 23 août 2019 pour suspicions de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale, suite à une plainte déposée contre lui par l’organisation I Watch.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire