Une fuite accidentelle d’une quantité réduite de pétrole est survenue, samedi, au quai pétrolier de Zarzouna à Bizerte relevant de la société tunisienne des industries de raffinage (STIR).
Ghassen Zaoui, directeur général de la STIR, a expliqué que la « petite quantité » de fioul provenait d’une conduite inexploitée.

Des mesures ont été prises pour contenir la fuite de pétrole à travers notamment le déploiement de barrages flottants, avec le soutien technique des services d’intervention d’urgence de la société et l’Office de la marine marchande et des ports.
Zaoui a souligné que l’opération de neutralisation de la fuite est en cours, précisant que cet accident est sans insignifiante par rapport à la fuite de pétrole survenue, en 2018.

Le résidu de fioul déversé de part et d’autre du quai rocheux proviendrait d’une conduite en cours de maintenance. Cette opération est nécessaire avant toute mise en service d’un oléoduc, selon une source des services techniques.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire