La participation tunisienne au championnat du monde d’haltérophilie en Thaïlande a été décevante.

Si Karem Hénia a déclaré forfait à la dernière minute pour une blessure au niveau de l’épaule, sa coéquipière Noha Landolsi  (55 kg ) a déçu. Elle s’est classée 32e avec un total de 171 kg (81kg à l’arraché et 90 à l’épaulé- jeté

): « Landolsi a payé cher son indiscipline. Elle a été sanctionnée par la FTL. Elle n’avait  pas pris part aux derniers jeux africains organisés au Maroc, une importante étape de préparation avant le mondial » ,a fait savoir le directeur technique de la FTL Mohamed Ben Amor.

Ce faisant, au dernier championnat disputé l’année dernière, Landolsi s’est classée 5e: « Landolsi est talentueuse. Outre ses prédisposions lui permettant de viser haut, comme cela a été le cas l’année dernière, elle a été retenue en vu de réaliser les minimas de participation  aux Jeux olympiques Tokyo 2020.

Nos favoris sont au nombre de 4  à part Landolsi et Karem Ben Hénia. Il s’agit de Ramzi Bahloul (81 kg), Amine Bouhajba (61 kg) , Aymen Bacha (109 kg) et Chaima Rahmouni (59 kg) », a précisé Mohamed Ben Amor qui ajoute que Karem Ben Hénia a été présent au mondial malgré sa blessure, et ce, selon le système de qualification aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Championnat arabe à Tunis

Le championnat arabe est programmé à Tunis du 20 au 29 novembre 2019. Toutefois, la FTL envisage de demander le report de cette joute  arabe en raison de la non disponibilité de plusieurs haltérophiles confirmés.

S.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire