Au menu, différents spectacles abrités par la maison de culture Ibn-Rachiq, le Club Tahar-Haddad, le café culturel “Le Mondial”,  l’espace “Mass’art” et l’espace culturel “Carmen” ainsi que des ateliers d’improvisation pour les enfants du 11 au 14 avril.
La deuxième édition du festival international d’improvisation théâtrale se tiendra à Tunis du 11 au 14 avril. L’événement, qui est organisé par l’Association nationale d’improvisation théâtrale (créée en 2017), ambitionne de promouvoir l’art de l’improvisation théâtrale qui, en plus d’être une matière et une base à la création théâtrale, a pour but de développer la créativité personnelle du comédien et de l’aider à réagir en cas d’imprévu lors d’une représentation.

Au menu, différents spectacles abrités par la maison de culture Ibn-Rachiq, le Club Tahar-Haddad, le café culturel “Le Mondial”,  l’espace “Mass’art” et l’espace culturel “Carmen” ainsi que des ateliers d’improvisation pour les enfants.

Cette année, le nombre des troupes participantes a été réduit à défaut de moyens, pour se limiter à cinq pays soit l’Algérie avec la troupe « Telm Impro », le  Maroc et la troupe « Lami », la France représentée par la troupe des « Kontrefaçons », la Belgique avec la troupe des « Capitaines de la Bim » et bien entendu la Tunisie avec la troupe « Cath’Art’sis ».

La présidente de l’Association nationale d’improvisation théâtrale, Salma Ben Lagha, a d’ailleurs souligné dans ce sens, lors d’une conférence de presse, que l’association est privée de subvention publique ce qui freine ses activités et son ambition de s’élargir dans les différentes régions de la république.

A ce titre, Malek Haboubi, membre de l’association, a indiqué que l’association ambitionne d’ouvrir plusieurs clubs d’improvisation en plus des clubs déjà existants à Tunis, Gabès, Sfax, Mahdia et Kairouan.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire