A Tunis, l’émission coproduite par El Watania et TV5, tournée en direct au musée du Bardo, passera aujourd’hui sur les écrans de TV5 de 18h00 à 19h.

Vingt heures en direct à partir d’autant de villes du monde entier couvrant tout le territoire de la francophonie. Une prouesse technique et journalistique déjà réalisée par TV5 il y a deux années de cela, et qui sera réitérée aujourd’hui jeudi dès 5h00. Vingt heures durant lesquelles, de Nouméa à Pékin sera établie la grande chaîne  des francophones de toutes nationalités, de toutes origines, de toutes couleurs, de toutes religions et de toutes opinions. A raison d’une heure pour chaque pays, les animateurs de TV5 se passeront le relais, mettant en lumière chaque destination, sa culture, ses spécificités, ses représentants. Ils se proposent de suivre «la piste de la francophonie» pour montrer sa vitalité, son énergie, sa modernité et son extraordinaire capacité de s’enrichir de ses différences.

A Tunis, l’émission, coproduite par El Watania et TV5, tournée en direct au musée du Bardo, passera aujourd’hui sur les écrans de TV5 de 18h00 à 19h.

Elle sera présentée par Xavier Lambrechts et Amel Chahed, s’articulera selon une thématique transversale, et donnera la parole à des intellectuels, des artistes, des scientifiques…

On évoquera d’abord l’exception tunisienne en matière de transition démocratique, et on invitera, pour en parler, notre collègue Olfa Belhassine, la juriste Salsabil Klibi et l’architecte musicien activiste Mourad Messaoudi.

Puis, on parlera de sciences et de recherches, la Tunisie étant le pays qui investit le plus par tête d’habitant dans la recherche scientifique. Sur le plateau, des femmes, encore et toujours car cela fait partie de l’exception tunisienne : Neïla Chaâbane, doyen de la Faculté de sciences juridiques, et Dora Ghorbal, directrice de la Cité des sciences.

Et puis, bien sûr, on parlera culture et langue française, avec le cinéaste Naceur Khemir, la chanteuse Ghalia Ben Ali et Ferid Memmiche, le Monsieur Francophonie pour la Tunisie.

L’émission sera illustrée de petits reportages, de projections de passages de films, ou de morceaux de musiques d’artistes invités.

La Tunisie, qui avait succédé au Caire dans la chronologie de l’émission, passera alors le relais à Lausanne, le tout s’achevant à 23 heures, sur une péniche sur la Seine. La Piste de la francophonie est un voyage autour du monde, une chaîne de solidarité, mais aussi un manifeste de communauté de langue, de cultures, de choix civilisationnels.

Suivez cette piste.

Charger plus d'articles
Charger plus par Alya HAMZA
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire