Le président de l’ISIE, Nabil Baffoun a affirmé que quelques tentatives d’influencer les électeurs, ont été enregistrées dimanche, jour de silence électoral, dans certains bureaux de vote. Il a considéré qu’il « n’existe pas de campagne électorale exempte d’infractions à 100 % ».

Dans une déclaration aux médias à la salle des opérations de l’ISIE, au Palais des Congrès à Tunis, Baffoun a indiqué que les instances sectorielles adressent leurs rapports à l’instance centrale, et que le conseil de l’ISIE est en état de réunion permanente, pour étudier ces rapports et partant vérifier s’il y a des infractions graves pouvant influer sur la volonté des électeurs et prendre les décisions nécessaires à ce propos.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire