Le parti Ennahdha et le parti Au  Cœur de la Tunisie étaient au coude à coude, hier soir, à l’issue des élections législatives, selon les premiers résultats des sondages à la sortie des urnes diffusés par différents médias audiovisuels. Mais à en croire ces sondages, c’est finalement le parti Ennahdha qui serait le grand vainqueur de ce scrutin législatif en raflant le plus grand taux de vote estimé à 18,29%.

Le parti Ennahdha est, en effet, suivi de près du parti Au Cœur de la Tunisie 16,28%, du Courant Démocratique 6,37%, de la Coalition Al-Karama 6,23%, du Parti Destourien Libre 6,14%, du Mouvement le Peuple 6,08% et du parti Tahya Tounes 5,24%. Les listes indépendantes ont obtenu, pour leur part, 11,7% des voix.

En matière de nombre de sièges parlementaires, Ennahdha en obtiendrait 40 au prochain parlement, formant ainsi le plus grand bloc parlementaire, suivi en seconde position du parti Au Cœur de la Tunisie avec 35 sièges, du parti Tahya Tounès et de la Coalition Al Karama avec 17 sièges pour chacun, du Mouvement le Peuple 15 sièges et du Parti Destourien Libre et du Courant Démocratique avec 14 sièges pour chacun.

Une heure avant l’annonce des résultats de ces sondages, Nabil Karoui, depuis sa prison, a annoncé la victoire de son parti dans un message publié sur le réseau social Facebook, affirmant qu’Au Cœur de la Tunisie aura le plus grand nombre de sièges dans le prochain parlement. Peu après, c’est le parti  lui-même qui tient une conférence de presse pour annoncer sa victoire aux législatives, appelant les Tunisiens à l’unité nationale et promettant des réformes sociales et économiques.

Même scénario du côté du parti Ennahdha, qui a tenu également une conférence de presse pour annoncer sa victoire aux législatives. Des scènes de liesse ont été même observées à l’intérieur de son siège central à Tunis. Mais à en croire ces sondages, c’est finalement ce parti déjà majoritaire dans l’actuelle Assemblée des représentants du peuple qui conserve sa majorité, bien qu’elle soit très faible.

En tout cas, il faut attendre l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) qui devrait annoncer les résultats préliminaires ce mercredi, tandis que les résultats définitifs seront annoncés au plus tard le 13 novembre.

Modeste taux de participation

Le taux de participation aux élections législatives est inférieur à celui enregistré lors du premier tour de la présidentielle anticipée (près de 50%). Estimé à environ 41,32% en Tunisie et 16,4% à l’étranger à la fermeture de tous les bureaux de vote durant ces législatives, il est, en effet, jugé modeste par les observateurs, au vu de l’importance de l’enjeu politique.

C’est le gouvernorat de l’Ariana qui enregistre le taux de participation le plus élevé avec 47%, contrairement à Kasserine qui enregistre le taux de participation le plus faible avec seulement 28,33%. Pour le reste des circonscriptions électorales, le taux de participation se présente comme suit: L’Ariana : 47%, Béja: 38,74%, Siliana: 38,74%, Zaghouan : 41%, Kasserine : 28,33%, Sidi Bouzid : 32,58%, Mahdia: 43%, Gabès : 37,1%, Kebili : 49,17%, Medenine : 39,72%, Tozeur : 46,43%

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Khalil JELASSI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire