L’Equipe de Tunisie a raté la victoire qui paraissait à sa portée. Frustrant.

La confrontation Tunisie-Canada dans le cadre de la sixième journée a gratifié le public d’un volley-ball de bonne facture.
La motivation était présente dans un camp comme dans l’autre. Les Tunisiens ont livré leur meilleure prestation depuis le début de la compétition mondiale, mais ils sont passés tout juste à côté de la victoire en perdant le «tiebreak» d’une manière étonnante.
Le désir de retrouver le sourire et la rage de vaincre étaient bel et bien là. Il y eut, certes, de l’engagement notamment sur le plan offensif, mais l’équipe de Tunisie n’a pas trouvé la manière pour conserver son avantage et continuer sur le même élan. Selon l’avis des observateurs et des techniciens, la rencontre devait aboutir à une victoire des Tunisiens sur un score sans bavure.
Ceux-ci n’ont pas su profiter de leur marge sécurisante en fin des premier et troisième sets.
L’avantage que l’équipe canadienne a réussi à prendre en menant deux sets à un 25-20, 20-25, 29-27 n’a pas empêché les nôtres de revenir à la charge pour parvenir à égaliser 25-19 au 4e set.
L’évolution du jeu a été à la cinquième manche à l’avantage du Canada, très appliqué au contre et dans la couverture 8-4, 11-7 et 15-12.
L’équipe de Tunisie court toujours derrière sa première performance et l’on s’attend de sa part aujourd’hui à un coup de maître face à son homologue iranienne. Le plus important est d’y croire.

Taoufik HAJLAOUI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire