Lors de sa participation jeudi à Barcelone, au IV e Forum régional de l’Union pour la Méditerranée (UpM), le ministre des Affaires étrangères Khémaies Jhinaoui a présenté les priorités de la Tunisie suite à son adhésion comme membre non permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Il a affirmé dans son discours que la Tunisie sera la voix du monde arabe et de l’Afrique et qu’elle contribuera, efficacement, à mettre en place une diplomatie préventive effective et à faire avancer l’agenda de la paix dans la région et dans le monde entier.

Par ailleurs, Jhinaoui a réitéré l’engagement de la Tunisie en faveur d’un espace euro-méditerranéen stable, paisible, solidaire et prospère.

Il a suggéré à l’occasion de la célébration du 25 ème anniversaire du Processus de Barcelone, d’entamer une réflexion commune sur le bilan de ce processus ainsi que sur la meilleure stratégie future pour relever les défis immédiats de l’espace euro-méditerranéen.

Il s’agit, notamment, de l’intégration économique, la lutte contre le terrorisme, la gestion de la migration et la protection de l’environnement.

En marge de sa participation, le ministre a eu des entretiens avec ses homologues algérien, mauritanien, portugais et albanien. Les entretiens ont porté sur la situation dans la région euro-méditerranéenne ainsi que sur la coopération bilatérale avec ces pays.
A cet égard, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de conjuguer tous les efforts pour mettre un terme à la crise libyenne, en soulignant la rôle de premier plan que doivent jouer les pays voisins afin d’aider les Libyens à trouver une solution pacifique et durable à cette crise.

Jhinaoui s’est également entretenu avec le secrétaire général de l’UpM des préparatifs de la célébration du 25 e anniversaire du processus de Barcelone.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire