Un scandale sexuel a secoué l’opinion publique ces derniers jours. Des photos, montrant le nouvel élu de l’Assemblée des Représentants du Peuple, Zouheir Makhlouf, dans une situation embarrassante dans son véhicule, ont été mises sur les réseaux sociaux par sa « victime ».

Dans une déclaration accordée aujourd’hui  à Mosaïque FM, le procureur adjoint de la République et porte parole du tribunal de première instance à Nabeul, Karim Boulila, a annoncé que le ministère public vient d’ordonner l’ouverture d’une enquête sur les photos du nouvel élu du parti Au cœur de la Tunisie, Zouheir Makhlouf, qui aurait harcelé une lycéenne dans la région de Dar Chaaben Ferhri. Tenu de s’expliquer, l’élu sera officiellement convoqué par la justice.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire