La compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) a pu produire pendant les neuf premiers mois de 2019, une quantité de 2,7 millions de tonnes de phosphate commercial.

Ce volume est loin des objectifs tracés (-43 %) qui visaient une production de 4,3 millions de tonnes de janvier à septembre 2019, selon le chargé de communication au sein de la CPG.

Les quantités produites se rapprochent de celles enregistrées durant la même période de l’année dernière où la production a atteint 2,6 millions de tonnes.

Face à ces résultats, la CPG a écarté la possibilité de réaliser les objectifs escomptés pour 2019 qui tablaient sur une production de 6 millions de tonnes, a-t-il ajouté.

La même source a affirmé que ces résultats sont dus à l’interruption de la production à maintes reprises à cause des mouvements de protestation organisés sur les sites de production du phosphate, rappelant que l’activité de la laverie de Kef Eddour, l’une des plus grandes laveries de la CPG destinées au traitement du minerai, est restée suspendue durant des semaines aux mois de juillet et août en raison du sit-in observé par des sans-emploi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire