Le bureau de l’Assemblée des Représentants du Peuple vient de fixer la date officielle de la tenue de la séance plénière extraordinaire au cours de laquelle le nouveau président élu Kais Saied devrait prêter serment devant le parlement sortant.

Cette séance aura lieu mercredi 23 octobre 2019.

Notons que cette cérémonie sera marquée par la présence de plusieurs personnalités et invités de haut niveau.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. karabaka youssef

    18/10/2019 à 13:16

    Mabrouk . enchallah khir à la touness et tous les Tunisiens sans exception.

    Par cette occasion je présentes certaines réflexions a propos de l’idée de la représentativité locale et régionale » et la révision de la loi électorale:

    Ce qui est rassurant dans la personne de Kaïs Saïed qu’il s’avère un homme clean et de droit. Une grande partie des tunisiens, de différentes catégories et niveaux, voie qu’il est la personne appropriée, dans le cadre de ses prérogatives, pour stimuler avec d’autres acteurs à mettre en place et un état moderne, état des institutions ou la loi s’applique à tous sans discrimination. un état non mafieux, qui garantit aux citoyens et à toutes les régions les mêmes occasions, opportunités, chances et privilèges quant à la santé, enseignement, infrastructures , transport public, embauche , investissement et accès au financement des projets et entreprises. Un état qui met en place un système d’impôt équitable. Etc.
    Ainsi, il est certain que ces questions et notamment celles qui touchent la vie quotidienne des tunisiens est prioritaires et urgent. Elles passent avant le « chantier » de révision des mécanismes de la représentativité ou celle de la loi électorale.
    Avec les structures et les mécanismes actuelles, le local et le régional, peuvent assurer leurs représentativité par le renforcement de certains mécanismes tels que la transparence, la bonne gouvernance, le suivi, le contrôle et par l’implication voir représentativité, des jeunes dans les activités des différentes structures locales et régionales : assurer la proximité de ces jeunes et leur connexion aux municipalités, « il imadets » et « préfectures ». ETC.
    Il est important dans l’immédiat, de focaliser les efforts du président, parlement et gouvernement pour faire sortir le pays et les tunisiens de la situation économique et sociale très critique et pour déclencher les reformes nécessaires.
    Il est conseillé de ne pas perdre le temps, les efforts, les capacités et moyens dans des chantiers et questions qui peuvent attendre et qui sont susceptibles d’aggraver la division des Tunisiens. L’ouverture de ses dossiers et d’autres similaires, se réalisent lorsque l’état et le peuple soient dans une situation coulante et confortable et non pas sous la pression des problèmes économiques et sociaux.
    Un responsable clean et propre et de droit oui et c’est important pour la Tunisie, mais aussi c’est plus important qu’il soit pragmatique et raisonnable. Le besoin de « remplir les ventres » et de sauver la situation économique et sociale du pays et des citoyens et une question vitale qui passe avant la représentativité des citoyens et des parties.
    Enfin, je crois que notre nouveau président si Kaïs Saïed et appelé à faire, « non pas le tour de France » mais le tour du monde dans ses 5 continents, pour attirer l’investissement étranger, ouvrir les marchés aux produits Tunisiens tout en réassurant le monde entier que la Tunisie reste un pays ouvert mais aussi incliné dans son identité et racines et en transmettant un message à tous que la Tunisie est désormais, maitre de ses richesses et que ses relations sont basées sur la règle de » gagnant-gagnant . win-win ».

    Répondre

Laisser un commentaire