Kaïs Saïed, nouvellement élu à la présidence de la République, a réitéré son appel au respect des journalistes et des médias.

« Ils ne doivent faire l’objet d’aucune atteinte, ni à leur honneur, ni à leur intégrité physique, ni à leur bien », a-t-il souligné, vendredi, dans une déclaration donnée à l’Agence Tunis-Afrique-Presse.

Kaïs Saïed a demandé, dans ce sens, à répondre à toute position provocatrice par une idée-force, préconisant un recours à la dialectique des idées.

« Le monde entier regarde avec admiration la Tunisie », a-t-il tenu à rappeler.

Kaïs Saïed a, dans ce sens, fait part de son intime conviction que le peuple tunisien surprendra le monde dans son ensemble par ses hautes valeurs morales et sa conscience des méandres de la politique et des complots qui se trament en secret.

« Ne laissez personne s’immiscer entre vous », a-t-il dit à l’adresse du peuple tunisien.

Et d’ajouter : « Vous réalisez, aujourd’hui, une révolution culturelle sans précédent, saluée par le monde entier. Ne laissez, alors, l’occasion à personne de vous dénigrez. Continuez sur la même voie afin d’écrire une nouvelle histoire pour la Tunisie basée sur vos revendications légitimes et votre attachement aux valeurs nobles de la liberté et de l’éthique ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire