Vaincre, c’est le souhait des camarades de Moncer en accueillant, ce soir, les Zambiens de Nkana qui ont réussi à battre à l’aller l’équipe sfaxienne sur le score de 2 à 1. Heureusement que l’international olympique Oueslati a marqué ce fameux but à l’extérieur. Maintenant, c’est une nouvelle ambition qui rejaillit pour redresser la barre.

Pour ce genre de match, à quitte ou double, ce qui compte, c’est de gagner avec plus de buts pour gommer la défaite du match aller. Après leur bonne prestation face au CA, les protégés de Krol tenteront de jouer à fond leurs chances. Ce soir, le CSS aura l’occasion de retrouver son football en mouvement et surtout son efficacité devant une défense zambienne lente et vulnérable à l’extérieur.

Par ailleurs, étant conscients de la résistance des Zambiens, Krol va devoir gérer à bon escient les éléments dont il dispose,comme ce fut le cas face au CA jeudi dernier à Radès. Les Sfaxiens seront motivés par le retour de Moncer, complètement rétabli de sa blessure. Ils compteront aussi sur la forme affichée de Sokari, Djelassi et Marzouki qui ont retrouvé leurs sensations pour aider leur équipe à assurer la qualification en demi-finale de la Coupe de la CAF.

Le retour de Chawat

L’apport du revenant Chawat, déterminant pour le compartiment offensif du CSS décidé à rattraper son retard d’un but et faire un grand pas pour être dans le carré d’as de cette compétition de la Coupe de la CAF. La tactique préconisée par Krol sera différente de celle du match aller.  La formule 4-3-2-1 sera appliquée pour marquer des buts et bloquer tous les espaces face aux Zambiens, dangereux dans les contres. En ce qui concerne la cage, elle sera toujours gardée par Dahmane, égal à lui-même face au CA. En défense, dans les couloirs, nous retrouverons les intraitables Mathlouthi et Mzoughi, alors que Amamou devrait être associé à l’impressionnant Dagdoug, qui a remplacé convenablement l’international Hnid dans l’axe défensif.

A l’entrejeu, on retrouve Djelassi, Sokari et Moncer qui formeront la colonne vertébrale de l’équipe. Ce trio sera bien aidé par Herzi et Marzouki, toujours aussi clairvoyant dans ses manœuvres.En somme, devant les Zambiens bien accrocheurs et capables de surprendre, les Sfaxiens auront tout intérêt à jouer haut dès l’entame de la rencontre. Ils doivent marquer le plus rapidement possible afin de se mettre à l’abri.

Karray BRADAI

Charger plus d'articles
Charger plus par Karry BRADAI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire