Le chef du groupe Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi est mort après s’être fait exploser dans un tunnel lors d’une opération américaine dont il était la cible dans le nord-ouest de la Syrie, a déclaré le président américain Donald Trump.

Le chef du groupe jihadiste s’était réfugié dans ce tunnel creusé pour sa protection avec trois de ses enfants. « Il a déclenché sa veste (d’explosifs), se tuant ainsi que les trois enfants », a dit Donald Trump. Il est mort « comme un chien », a ajouté le président américain dans un discours télévisé.

« Son corps a été mutilé par l’explosion », a dit Donald Trump.

« Le voyou qui a tellement voulu intimider les autres a passé ses derniers moments dans une véritable peur, en totale panique et dans l’effroi, terrifié par les forces américaines qui fondaient sur lui », a-t-il ajouté.

« Il est mort après avoir couru dans un tunnel sans issue, gémissant, pleurant et criant », a-t-il encore relaté.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire