D’importantes pluies se sont abattues dimanche soir jusqu’à l’aube de lundi, sur le gouvernorat de l’Ariana.

Selon les services de l’institut national de la météorologie, les quantités de pluie varient entre 4 et 95 millimètres, ce qui a entraîné des inondations au

niveau des maisons et des routes à l’Ariana-Ville, Raoued, Ettadhamen et la Soukra.

Cette situation a engendré le blocage du trafic routier et un climat de tension chez les habitants de la cité d’El Mostakbel à l’Ariana qui ont bloqué la route menant vers Tunis.

Les services de la protection civile sont intervenus, dès l’aube et ont mobilisé tous les moyens disponibles pour évacuer les eaux qui ont inondé plusieurs artères principales dont la route nationale n° 8 reliant le rond-point du complexe commercial Géant – Tunis City en direction de Bizerte, jusqu’à Sidi Thabet, où le niveau des eaux de ruissellement a atteint 40 centimètres, selon Slimane Arfaoui, chef de la salle des opérations de la direction régionale de la protection civile de l’Ariana.

Les eaux se sont infiltrées dans des maisons à la cité d’el Mostakbel. Les services régionaux de la protection civile, de l’équipement et de l’assainissement sont mobilisés sur les lieux pour évacuer les eaux, au milieu des tensions des habitants, qui ont bloqué la route passant par leur cité et menant à Tunis, en signe de protestation contre leur situation qu’ils qualifient de  » catastrophique « .

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire