La porte-parole du tribunal de première instance de Sousse 2, Imen Hamida, a indiqué que le ministère public a ordonné, lundi, l’ouverture d’une enquête sur l’effondrement de la carrière à Ain Medhaker de la délégation d’Enfidha, causant la mort d’un ouvrier. Une autre personne a survécu à l’accident.

Elle a ajouté, à l’agence TAP, que l’enquête a été lancée pour homicide et blessures involontaires résultant de négligence et de non-respect des lois en vigueur, conformément aux articles 217 et 225 du Code pénal.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire