La production de lait, dans la région du Kef, a connu une baisse remarquable, au cours de cette année, suite à la diminution du nombre de vaches laitières, souligne Houcine Rezaigui, chef du département de production animale au commissariat régional au développement agricole.

Le nombre de vaches a baissé, cette année. Il est, actuellement, de 25 mille têtes contre 28 mille, l’année dernière. Ce qui a affecté la production de lait qui a baissé à son tour. Les quantités produites n’ont pas atteint les 55 millions de litres, en 2019, contre plus de 57 millions de litres, durant l’année 2018.

Selon la même source, cette diminution est due à l’augmentation du coût de production ainsi qu’à l’aggravation du phénomène de contrebande.

De plus, les coopératives et les centres de collecte de lait sont en difficultés, avec l’arrivée de professionnels d’autres régions pour transporter la production et la transformer ailleurs, ce qui a provoqué une baisse des quantités disponibles, de manière à menacer la pérennité de centres locaux de collecte, fait remarquer Rezaigui.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dorra BEN SALEM
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire