Rien ne vaut la reconnaissance… de son vivant…


L’Organisation nationale, culture sport et travail a tenu, il y a quelques jours, son troisième congrès national en marge duquel un nouveau bureau exécutif national a été élu. Mais l’élection de nouveaux membres n’a pas empêché les responsables de cette organisation nationale d’avoir une pensée à ceux qui l’ont fondu. Mohamed Horr Raouadi est un pionnier de l’Organisation nationale culture sport et travail. Pour la première fois depuis le début des années 70, monsieur Raouadi ne s’est pas présenté pour les élections du bureau exécutif national de l’Oncst. Il a décidé de passer le flambeau au grand désarroi de ses compagnons qui, pris de court, ont eu l’ingénieuse idée de lui rendre un vibrant hommage en marge du congrès. Un geste qui a beaucoup touché M. Mohamed Horr Raouadi : «Je tiens à remercier tout le monde, M.Mounir Smida en particulier, pour le vibrant hommage qu’on m’a rendu. Je tiens à remercier également tous mes collègues, membres du bureau exécutif de l’Oncst pour cette petite intention qui m’a fait chaud au cœur. Je suis l’un des membres fondateurs de l’Organisation nationale, culture sport et travail. Nous avons fondé cette organisation dans les années 72-73. J’étais membre du bureau exécutif national durant cinq mandats. Il est temps que je passe le flambeau», nous a confié l’ancien fonctionnaire de l’Office topographique et cartographique.
W.N.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire