Le terrain et la ville peuvent être découverts autrement grâce à l’initiative « Café vélo mio mondo», qui met à la disposition des festivaliers des vélos et des casques pour les amateurs des bicyclettes leur permettant de se déplacer plus aisément dans les trois endroits ou sont projetés les films à savoir le complexe culturel de Gabes, le Complexe universitaire et l’Agora Gabes. Les adhérents peuvent arpenter la corniche de la ville de Gabes ou est installé « El Kazma », qui abrite de nombreuses installations vidéo et visuelles signées par des artistes tunisiens et des références étrangères en arts contemporains à savoir, Ali Cherri, Zineb Sedira, Sofian el Fani, Younes ben Slimane, Fakhri el Ghezel et d’autres. « Al Ahwez » c’est également des installations dans 3 cafés de la ville.

Basé à rue de la Palestine à Lafayette, ce café rassemble les passionnés des deux-roues qui peuvent se procurer le vélo à un prix symbolique. Les concepteurs voudraient rebondir sur cette passion du vélo qui peut être aussi un sport et n’hésite pas à opérer loin de la capitale. Elle aspire à moyen terme à des routes qui seront moins prisées par les automobilistes.

 

 

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *