Le parti Qalb Tounes a estimé, lundi, que l’intérêt national exige que le chef du gouvernement proposé soit une personnalité indépendante disposant de compétences en matière économique et bénéficiant de l’appui unanime de la majorité des partis en concertation avec les organisations nationales.

Dans une déclaration rendue publique à l’issue de la réunion aujourd’hui de son bureau politique, Qalb Tounes a décidé de charger une commission présidée par Nabil Karoui de poursuivre les concertations avec le reste des partis et des groupes parlementaires.

Il appelle toutes les parties « à discuter simultanément de processus parlementaire et gouvernemental de manière à garantir l’équilibre politique et à éviter toute forme de domination ».

La réunion ce lundi du conseil national de Qalb Tounes reste ouverte pour réagir aux développements de la situation, indique la même source.

Selon les résultats définitifs des élections législatives du 6 octobre 2019, Qalb Tounes a obtenu 38 sièges sur un total de 217 sièges au parlement.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire