Des agriculteurs de Sidi Bouzid-Ouest ont bloqué, mercredi, les routes nationales n°3 et 13, au niveau du carrefour de « Blaquette Sabella », et brûlé des pneus pour alerter les autorités régionales sur leur situation « désastreuse ». Ils protestent, en particulier, contre l’importation de l’ail dont la production est l’une des spécialités de la région. Ce qui, selon eux, se répercute sur le prix de vente qui ne couvre plus le coût de production.

L’un des manifestants, affilié à l’Union locale de l’agriculture, Mohamed Taher Hamdi, a déclaré à l’agence TAP que leur mouvement intervient après la dégradation de leur situation due, entre autre, au manque de pesticide et de fourrage, à la cherté des prix des intrants et du carburant, ainsi qu’à l’absence de machines agricoles et de l’électrification des puits.

Les protestataires revendiquent, en outre, la majoration des prix des céréales, l’intensification du contrôle des produits agricoles et l’implication des agriculteurs à la prise de décision.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *