Sofiène Hidoussi prend les commandes de la Chabiba pour débuter la mission sauvetage.


Les dirigeants de la JSK ont finalement déniché un entraîneur capable de retaper le moral d’une équipe mal dans sa peau, notamment après les revers consécutifs de l’équipe depuis le début du championnat (7 défaites en 8 matchs). Ce choix n’était pas aisé vu le nombre important d’entraîneurs contactés en Tunisie et ailleurs. Plusieurs pistes ont été abandonnées en raison de leurs engagements. En définitive, c’est Sofiène Hidoussi qui a été retenu pour occuper ce poste. Il a été préféré aux autres entraîneurs proposés, vu son expérience de la saison écoulée avec la Chabiba. Et au président Mohamed Memni d’expliquer : «Le choix de l’entraîneur Sofiène Hidoussi s’est fait pour des raisons évidentes vu sa bonne connaissance du groupe après son passage la saison écoulée».
Bref, la mission du coach aghlabide est de retaper le moral du groupe et de retrouver les repères de l’équipe. Il est appelé à imposer la discipline d’un groupe amorphe et sans âme. Il sera épaulé par l’adjoint Mokdad Dhahri. Les responsables ont également désigné l’enfant du club Mohamed Khélil comme directeur sportif. Les fans sont satisfaits de ces dernières décisions, vu les qualités de Hidoussi et la discipline de Khélil. Les conséquences sont à voir dès la reprise de la compétition.

Une carence physique
Les Kairouanais ont tiré profit de la trêve du championnat pour remédier aux carences constatées au cours des dernières rencontres. Les entraînements se sont déroulés à Kairouan avant de disputer une rencontre amicale face au ST à Tunis.
La rencontre s’est soldée sur une défaite (1-2). L’intention du nouveau staff technique est de voir l’ensemble de l’effectif pour revisiter certains choix avant la reprise du championnat. Le nouvel entraîneur Hidoussi n’a pas encore pris sa décision volet recrutements. Il doit faire le tri et probablement libérer certains éléments incapables de s’améliorer jusque-là.

Une bouffée d’oxygène
Les dirigeants aghlabides ont du pain sur la planche pour assurer le paiement des arriérés des joueurs et du staff technique. Les membres du comité de soutien ont versé une somme importante au budget du club en attendant une collecte auprès de certains fans. Cette initiative est forcément salutaire.

Mohamed Sahbi CHAFRA

  • JSK : Tel un bateau ivre

    La précarité des moyens est un handicap de taille pour un club professionnel tel que la JS…
  • JSK : Okbi rend le tablier

    Le coach aghlabide, Mourad Okbi, démissionne pour le bien de La Chabiba. Après les rencont…
  • JSK : Le doute s’installe

    Chaque journée apporte son lot de déceptions et d’interrogations. Des joueurs sans plan di…
Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Dossier du Lundi

Laisser un commentaire