A l’occasion de la tenue de la réunion de la commission provisoire des finances à L’ARP, le député de Tahya Tounes, Marouene Felfel s’est étonné de certaines interventions de ses nouveaux collègues députés qui demandaient une baisse de la pression fiscale.

Le député a pris la parole pour défendre le ministère des finances, qui, selon lui, n’est pas responsable du repli économique. « Ce n’est pas le ministère des finances qui demande sans cesse des augmentations salariales et ce n’est pas non plus le ministère des finances qui bloque les usines et les lieux de production », a-t-il lancé.

Il a poursuivi en indiquant que tous les syndicats défendent leurs différentes corporations et aucun ne défend la production et l’intérêt national.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire