Le chef du gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes, Youssef Chahed, a annoncé, samedi, qu’un conseil ministériel sur la saison des olives 2019-2020, tenu au début de cette semaine, avait pris un ensemble de mesures au profit de toutes les chaines de production et d’exportation d’huile d’olive.

Lors d’une visite effectuée à un projet pilote de production, de transformation et d’exportation d’huile biologique situé à Tukaber à Medjez El Bab (gouvernorat de Béjà), Chahed a ajouté que ces décisions permettront de soutenir le secteur d’huile d’olive et de valoriser le produit, en s’attaquant en particulier aux problèmes d’endettement des professionnels du secteur et en soutenant les exportations par le biais du transport terrestre et maritime.

Il a, également, affirmé que sa visite à ce projet pilote et son inspection à tous les stades de production, de la récolte au conditionnement  » s’inscrit dans le cadre des opérations de suivi de la collecte des olives, entamée il y a plusieurs semaines et de la récolte record estimée à 350 mille tonnes d’huile d’olive, soit des recettes en devises qui devraient dépasser les 2 milliards de dinars ».

Il a appelé à la nécessité de se préparer pour cette saison extraordinaire et à aider les producteurs afin de faciliter la promotion ce produit et conquérir de nouveaux marchés, tels que le marché asiatique en plus des marchés traditionnels.

Il est à noter que les exportations d’huile d’olive vierge dans la région de Toukaber sont passées de 15 % en 2014 à 100 % en 2019 après que ce projet pilote est devenu totalement exportateur. L’huile d’olive vierge est exportée vers plusieurs pays, notamment, le Canada, la Suisse, l’Arabie saoudite, le Koweït et le Japon, a déclaré à TAP le propriétaire du projet, Mohammed Ben Ismail.

Et d’ajouter que  » ce domaine opérationnel depuis les années 1960, a créé en 2018 une huilerie qui utilise un système de production biologique dans toutes les étapes de production, entièrement destinée à l’exportation « .

Le domaine Ben Ismail a reçu plusieurs prix internationaux, dont la médaille d’or décernée par l’Office national de l’huile pour la meilleure huile en 2019, le prix international accordé par l’académie internationale de la gastronomie et d’autres prix décernés par l’Italie, les villes de Los Angeles (USA) et de Londres, outre les États unis et l’Espagne, précise encore le responsable du projet.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire