Le nombre des élèves, qui ont abandonné leurs études aux différents niveaux scolaires, primaires et secondaires, durant les deux dernières années 2016-2017 et 2017-2018, a enregistré une baisse de 1713 élèves.

Il s’agit d’une baisse de 103576 élèves à 101863 élèves, selon les déclarations de Sondes Mahfoudh, directrice des études et de la planification au ministère de l’éducation.

Intervenant en marge de la conférence nationale sur « les droits de l’enfant et objectifs de développement durable » tenue le 28 novembre dernier à Tunis, Mahfoudh a précisé que 60 % des élèves ont abandonné volontairement leurs études et 40% ont quitté les études après avoir atteint l’âge de scolarité limité par la loi en vigueur.

Le taux de décrochage scolaire parmi les filles est moins important par rapport aux garçons, soit 0.7 % de filles contre 1.8 de garçons durant la même période.

Au niveau secondaire le taux du décrochage scolaire est plus important. Au collège, on compte 5.7 % des filles et 12.3 % des garçons et au lycée 9.6 % des filles et 14.5 % garçons.

Les causes de décrochage scolaire sont multiples, a ajouté Mahfoudh, évoquant notamment les problèmes au niveau du système éducatif, les conditions familiales ainsi que des conditions logistiques dont le transport et autres.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire