Hassouna Nasfi, chef du Bloc de la réforme nationale à l’Assemblée des représentants du peuple (RPR), a déclaré lundi à l’agence TAP que le bloc n’avait pas pris de décision concernant le vote pour le prochain gouvernement, soulignant que de « nombreuses données concernant la formation du gouvernement seraient d’une grande importance » dans la décision à prendre.

Après la deuxième réunion des représentants du bloc avec le chef du gouvernement Habib Jemli, il a appelé à la « nécessité d’assurer la paix sociale », soulignant la nécessité pour le prochain gouvernement d’établir de bonnes relations avec les organisations nationales en l’absence de soutien politique ».

Nasfi, qui était accompagné par Ali Hafsi et Hatem Mansi, a réitéré l’attachement du bloc à ses positions sur « la neutralisation des ministères régaliens et en évitant les quotas partisans ».

La délégation du Bloc de la réforme nationale avait rencontré le 20 novembre le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, dans le cadre de consultations sur la formation du gouvernement, rappelle-t-on.

Ce Bloc parlementaire, dirigé par Hassouna Nasifi, compte 15 députés, selon la composition des blocs annoncée par la présidence de l’ARP le 29 novembre.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire