Le parti « Au cœur de la Tunisie » (Qalb Tounes) a, de nouveau, appelé le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli, à accélérer la mise en place du gouvernement, afin de garantir « la bonne marche des appareils et institutions de l’Etat ».

Dans une déclaration issue de la réunion de son bureau politique, mercredi, le parti a insisté sur l’impératif de voir le prochain gouvernement composé de compétences nationales de renom, loin des quotas partisans.

Le futur gouvernement se doit d’élaborer un plan d’action aux contours clairs et répondant aux exigences de l’étape et aux attentes des Tunisiens, estime le parti.

« Qalb Tounes » a, par ailleurs, déploré le climat de tension qui a régné, hier, lors des travaux de la plénière consacrée au projet de loi de finances complémentaire 2019. Il a, dans ce sens, proposé la mise en place d’une charte d’éthique pour la bonne marche du parlement dans le respect mutuel et l’esprit de responsabilité.

« Qalb Tounes », deuxième parti vainqueur aux législatives de 2019, a remporté 38 sièges sur un total 217.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    05/12/2019 à 17:59

    Franchement on prend beaucoup de retard pour former un gouvernement ? Bref pour redresser le pays des crises qu’il traverse, on mon avis il faudra plus de 10 ans et je suis optimiste monsieur le premier ministre

    Répondre

Laisser un commentaire