Le bureau de l’Assemblée des Représentants du Peuple a fait savoir qu’aucune activité parlementaire n’est programmée dans le calendrier du parlement sans prévoir la présence des médias, conformément au règlement en vigueur.

Dans un communiqué rendu public samedi, le bureau de l’ARP a précisé que la situation délicate que vit l’institution parlementaire ces derniers jours (en allusion au sit-in observé depuis mardi par le bloc du Parti destourien libre (PDL) dans la salle des plénières) a imposé la prise de mesures exceptionnelles pour accéder à l’hémicycle, ce qui a entravé la mission des journalistes.

Le bureau de l’ARP a assuré qu’il a débloqué la situation et a permis aux journalistes d’accéder au parlement et d’exercer leur mission de manière normale, soulignant sa volonté de poursuivre la politique d’ouverture et de consolider la liberté d’expression.

Plus tôt dans la journée, un groupe de journalistes ont déclaré avoir été empêchés d’accéder au parlement pour la couverture des derniers développements en rapport avec le sit-in observé depuis mardi par le bloc du Parti destourien libre (PDL), sous prétexte qu’il n ya aucune activité à couvrir pour ce samedi.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire