Le Salon « Made in Tunisia for Your fashion », dans sa première édition, a été inauguré, le 4 décembre courant, par M. Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME qui a prêté attention aux préoccupations des professionnels.


La première édition du Salon « Made in Tunisia for Your fashion », organisée sous le haut patronage de M. Youssef Chahed, chef du gouvernement, a été inaugurée par M. Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME, le mercredi 4 décembre courant. Le ministre a indiqué à cette occasion que les secteurs du textile-habillement et du cuir et chaussures fournissent près de 200 mille postes d’emploi permanents. Ces secteurs ont contribué aussi à valoriser le label tunisien « made in Tunisia ».

Le salon a vu la présence de M. Amor Bouzawada, directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (Apii), organisatrice dudit salon, M. Hosni Boufeden, président de la Fédération tunisienne du textile et de l’habillement, ainsi que de M. Akrem Belhaj, président de la Fédération tunisienne du cuir et chaussures. Par ailleurs, M. Slim Feriani a souligné que le secteur des industries manufacturières a enregistré une croissance de la valeur des exportations de 40 milliards de dinars actuellement.

Evolution des exportations
Et d’ajouter que les secteurs du textile-habillement et du cuir et chaussures ont connu une stimulation depuis 2017, et ce, suite à l’engagement des professionnels de promouvoir leurs activités et la volonté du gouvernement de développer les exportations. Ces efforts ont été couronnés par un accroissement des exportations du secteur textile-habillement de 37% alors que les ventes du secteur cuir et chaussures sur le marché international ont évolué de 42% au cours de 2018.

Le ministre a précisé que ces secteurs font travailler une main-d’œuvre spécialisée ainsi que des compétences confirmées. D’ailleurs, les investisseurs étrangers ont une totale confiance dans les ressources humaines tunisiennes qualifiées. A noter qu’un pacte sectoriel pour le partenariat entre le secteur public et privé, entre le gouvernement et la Fédération tunisienne du textile-habillement — et qui vise à créer 50 mille postes d’emploi supplémentaires au cours des prochaines années — a été signé.
Le ministre a visité les différents stands du salon et a écouté les préoccupations des professionnels qui ont été exhortés à investir davantage dans l’innovation et la créativité tout en déployant plus d’efforts pour conquérir de nouveaux marchés.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire