L’étendue rougeâtre marine est un phénomène naturel qui a touché récemment certaines zones dont celle de Gabès, ce qui a causé des dommages aux pêcheurs. Une séance de travail a eu lieu récemment pour traiter ce sujet important.


Dans le cadre du suivi du phénomène de l’étendue rougeâtre marine qui a touché certaines zones du littoral, M. Abdallah Rebhi, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, chargé des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a présidé, mardi 10 décembre, une séance de travail en vue d’examiner les dommages dus à ce phénomène dans le golfe de Gabès.

Au cours de cette séance, deux interventions ont été présentées dont l’une a été consacrée au phénomène de l’étendue rougeâtre marine et les travaux des comités scientifiques chargés du suivi. L’autre intervention a abordé les raisons de ce phénomène naturel. Il a été proposé à la présidence du gouvernement de tenir un Conseil ministériel restreint en vue d’aider les pêcheurs qui s’adonnent à la pêche côtière traditionnelle à poursuivre leur activité en leur fournissant des aides conjoncturelles conformément aux suggestions de l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche (Utap) adoptées.

Observatoire d’alerte précoce
Les participants à la réunion ont proposé, de même, de poursuivre le suivi scientifique de ce phénomène et d’exploiter un observatoire d’alerte précoce. Par ailleurs, les gouvernorats concernés seront chargés d’élaborer un rapport régional au cours des prochains jours, qui sera utilisé pour évaluer les dommages à présenter au ministère.

A la clôture de cette séance de travail, le Secrétaire d’Etat a souligné l’importance du travail sur la base d’une approche participative regroupant tous les intervenants dans le secteur comme l’administration et les professionnels, et ce, dans le but de promouvoir le secteur de la pêche et garantir un revenu équitable aux petits pêcheurs.

Rappelons que plusieurs responsables ont assisté à cette séance de travail dont MM. Abdelfattah Chakchouk, gouverneur de Mahdia, Anis Oueslati, gouverneur de Sfax et Kaddour Brahmi, premier délégué du gouvernorat de Gabès.
Ont été présents, aussi, MM. Salah Hadider, Tahar Ben Ameur, Abderrazek Krichen et Wissem Ben Amor de l’Utap ainsi que les commissaires ou les représentants des Commissariats régionaux au développement agricole dans les trois gouvernorats concernés. Ils étaient accompagnés des chefs de service de la pêche.
Les directeurs généraux et les cadres des administrations en rapport avec la pêche ont également tenu à être présents à cette réunion.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire