La Tunisie poursuit la réalisation de ses projets dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, et ce, pour réduire un tant soit peu la pression sur les énergies conventionnelles.


M. Slim Feriani, ministre de l’Industrie et des PME, a présidé, le jeudi 12 décembre 2019, à Tunis, les travaux de la 4e session du congrès international sur « L’énergie renouvelable et l’investissement dans l’infrastructure de base de l’énergie et de l’efficacité énergétique dans les pays du Maghreb » (Renpower Maghreb) en présence du président de l’Association tunisienne de l’énergie éolienne, M. Nafaa Bakkari, et le directeur général de l’Agence nationale de maîtrise de l’énergie, M. Riadh Berrjeb.

M.Feriani a souligné, lors de son allocution, l’importance de l’investissement dans les énergies renouvelables et du développement de l’infrastructure de base énergétique. Il a relevé que les services de son département ont pris plusieurs dispositions dans le cadre des programmes mis en place, et ce, en vue de réduire le déficit énergétique et le niveau de la dépendance en énergie qui atteint, aujourd’hui, 43%.

Baisser la demande sur l’énergie primaire
Le ministre a indiqué, par ailleurs, qu’une stratégie énergétique inclusive se basant essentiellement sur la production de l’électricité, à partir des énergies renouvelables avec un taux de 30%, a été instituée. Il a cité entre autres l’installation de 3.800 mégawatts à l’horizon 2030 et l’exploitation des sources des énergies renouvelables, tout en accélérant la réalisation des projets d’efficacité énergétique dans le but de baisser la demande sur l’énergie primaire.

L’orateur a rappelé que la loi relative à la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables prévoit un système d’autoproduction, ainsi qu’un régime de concessions et un autre consacré aux autorisations pour les projets de l’énergie solaire, dont la capacité ne dépasse pas les 10 et 30 mégawatts pour l’énergie éolienne.

A noter que l’association tunisienne de l’énergie éolienne a organisé ce séminaire international en collaboration avec l’établissement international « Euroconvention Global », et ce, les 12 et 13 décembre 2019. C’était une occasion de braquer les projecteurs, pour la première fois, sur les principaux programmes, moyens et opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique dans tous les pays du Maghreb.

L’assistance était composée notamment de représentants de l’Union européenne, de la Banque mondiale, de la Banque allemande, de la Banque africaine de développement, du programme des Nations unies pour le développement (Pnud), outre de représentants d’entreprises, structures et organisations internationales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Un nombre d’experts et professionnels opérant dans les secteurs de l’énergie et des énergies renouvelables de Tunisie et des pays du Maghreb et de l’étranger ont également assisté à cette manifestation.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri GHARBI
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire