Jawhar Smari, du mouvement Ennahdha, a été élu lundi soir nouveau maire de Radès après la démission du président du conseil municipal et un deuxième tour de scrutin, devant son adversaire de la liste indépendante « Vive Radès », Fatma Abada.

Jawhar Smari a recueilli 15 voix contre 14 voix pour Fatma Abada. Quatre candidats étaient en lice pour le poste de maire. Aucun d’entre eux n’a pu obtenir la majorité absolue au premier tour. Les deux candidats arrivés à la 1re et 2e place ont disputé le deuxième tour, remporté par le candidat du mouvement Ennahdha avec une seule voix d’avance.

L’assemblée élective s’est déroulée lundi soir en présence de 29 membres du conseil municipal, en l’absence d’un seul membre, après que le maire démissionnaire ait présenté les raisons de l’abandon de son poste dont le règlement stipule la disponibilité à plein temps. Il a été procédé ensuite à la désignation du président de l’assemblée élective, l’ainé parmi les membres du conseil, et d’un adjoint parmi les membres les plus jeunes non candidats, selon le règlement du code des collectivités locales.

Les résultats définitifs des élections municipales dans la circonscription de Radès organisées l’année dernière ont permis à la liste indépendante « Vive Radès » de remporter 11 sièges sur un total de 30. Nidaa Tounes et le Mouvement Ennahdha avaient remporté 8 sièges et la liste du Front populaire en a remporté 3, rappelle-t-on.

Charger plus d'articles
  • Jhinaoui rencontre Pompeo à Washington

      Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi, avec so…
  • Terminer avec les honneurs !

    Se ressaisir et relever la tête pour honorer le contrat de cette CAN jusqu’à sa fin. De su…
  • Bonheur rompu

    Les Aigles de Carthage ont raté de peu leur entrée dans la cour des grands. Il nous faut u…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire