La Tunisie a accueilli 9 millions 30 mille touristes jusqu’au 20 décembre 2019 et les recettes du secteur ont dépassé 5350 millions de dinars, selon des données présentées, vendredi, par le ministre du Tourisme et de l’Artisanat René Trabelsi.

Le ministre a indiqué lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats de son département sur la période 2016-2019, le ministre a souligné que « ce chiffre atteindra 9 millions 550 mille touristes au 31 décembre 2019 conformément à l’objectif d’accueillir 9 millions de touristes en 2019 et représente une hausse d’environ un million de touristes par rapport à 2018.

Il a ajouté que cette amélioration est « due principalement à la situation sécuritaire et la poursuite des efforts déployés par le ministère en coordination avec tous les intervenants et les concernés par le secteur touristique parmi les professionnels, journalistes et composantes de la société civile ».

Trabelsi a indiqué que le marché français a augmenté de 14 %, le nombre de touristes français ayant dépassé 850 mille touristes, outre le retour du marché anglais qui a progressé de 70 % pour atteindre environ 201 mille touristes.

Le marché italien a également crû de 21,4 % et le marché russe a évolué de près de 6 %, avec l’afflux de 632 mille touristes au 10 décembre 2019.

Par ailleurs, selon Trabelsi, environ 2,6 millions touristes algériens ont visité la Tunisie, soit une progression de 8,3 %. Il s’agit, a-t-il dit, d’un marché stratégique pour le tourisme tunisien qui a fait montre de solidité face aux crises que le secteur du tourisme a connu.

Il a souligné que le marché chinois est un marché prometteur, sachant que le nombre d’arrivants a plus que quintuplé depuis 2010 pour dépasser 20 mille touristes au 10 décembre 2019 contre 5 175 touristes au cours de la même période de 2010.

Augmentation des recettes touristiques de la Tunisie à plus de 5 milliards de dinars

Trabelsi a affirmé que les entrées touristiques de la Tunisie ont atteint au 10 décembre 2019 près de 5356,4 millions de dinars, enregistrant une croissance de 36,6 % en comparaison avec la même période de 2018. Ces recettes atteindraient 5700 millions de dinars à la fin de l’année en cours.

Le nombre de nuitées dans les unités hôtelières a progressé au 30 novembre 2019 de 11,3 % par rapport à la même période de 2018, soit 28,8 millions de nuitées.

Et le ministre d’ajouter que le ministère a mis l’accent, au cours de la période 2016-2019, sur la création de nouveaux modes d’hébergement touristique, tels que les gîtes ruraux, les maisons d’hôtes et les hôtels à caractères spécifiques, en plus de la mise en place de centres d’animation et de parcs touristiques.

En outre, a-t-il dit, le ministère a continué à intervenir à travers le Fond de protection des zones touristiques en consacrant 12 millions de dinars (MD) à 44 municipalités touristiques. Dans ce cadre, les municipalités de Zarzis nord, Tataouine sud et Rakkada ont été ajoutées sur la liste des municipalités touristiques, avec des perspectives d’élargissement de cette liste.

Le département du tourisme a également œuvré à accueillir des chaînes de renommée dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie, à l’instar de « Four seasons » à Gammarth (banlieue nord de Tunis) moyennant des investissements de l’ordre de 234 MD et récemment « Anantara » à Tozeur dont le coût de réalisation a atteint 150 MD.

Par ailleurs, le ministère a assuré au cours des années 2017, 2018 et 2019 environ 35 mille visites d’inspection et de suivi à tous les établissements touristiques, en plus de la création de l’agence de formation dans les métiers du tourisme (AFMT).

Trabelsi a fait savoir que près de 414 attestations de dépôt de déclarations d’investissements ont été octroyées par le ministère et ont permis la réalisation de 941 MD d’investissements touristiques, ces investissements devraient atteindre près de 290 MD en 2019.

La réalisation du complexe touristique « la Cigale » dans la région de Gammarth débutera, a assuré le ministre, au cours des premiers mois de 2020 moyennant une enveloppe estimée à 750 MD pour la création d’environ 1500 postes d’emplois additionnels sur une période de trois ans.

Concernant la participation de la Tunisie aux manifestations internationales, Trabelsi a rappelé la participation au cours des trois dernières années à 322 salons touristiques dans les marchés touristiques les plus connus et la création d’un nouveau mécanisme visant à renforcer le transport aérien au profit des organisateurs de voyages dans les différents marchés touristiques et à promouvoir les services numériques du tourisme tunisien.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    20/12/2019 à 14:07

    Cher René le problème c’est pas le nombre mais les bénéfices que ça génèrent , Thomas Cook nous a laissé une ardoise lourde que les hôteliers n’ont pas digéré, bref pour assurer sa place de ministre on affiche des résultats aussi bons que possible, on aura voulu des résultats ausssi bons et meilleurs pour placer la Tunisie dans dix meilleurs pays touristiques du monde hélas on est loin très loin

    Répondre

Laisser un commentaire