Pour clôturer la phase aller du championnat, les clubs engagés en C1 africaine disputeront durant la trêve hivernale leurs matches en retard. Ils n’auront donc pas droit à la trêve hivernale, ni leurs adversaires, du reste.


Pendant de longues années, les clubs tunisiens engagés dans les compétitions continentales interclubs ont été pénalisés à cause du calendrier imposé par la CAF qui planifiait la phase des poules de la C1 et la C3 aux mois de juillet et d’août.
Une planification qui privait nos clubs d’avoir droit à une période d’intersaison en bonne et due forme. Or, les spécialistes vous le diront : l’intersaison est cruciale pour bien préparer un nouvel exercice et le réussir en termes de performances.

Et alors que la Confédération africaine de football a fini par s’aligner sur les standards internationaux en établissant un calendrier de la Ligue des champions africaine et de la Coupe de la confédération qui se clôturent vers la fin du mois de mai, comme c’est le cas de la Champions League européenne et l’Europa League, la Fédération tunisienne de football n’est pas parvenue, à ce jour, à établir un calendrier complet de la saison avant son démarrage.
C’est que la FTF reste à la merci de la Confédération africaine de football et de l’Union des associations arabes de football. Du coup, on sait quand débute la saison et à une semaine près quand se clôture la phase aller du championnat, mais jamais quand débute la phase retour ni la date de l’ultime journée de la saison.

La Coupe en décalé…
Quant à la Coupe de Tunisie, elle semble être la cinquième roue de la charrette. La date de la finale de la dernière édition en est la preuve. En effet, la finale de la Coupe de Tunisie, édition 2018/2019 ayant opposé l’Etoile Sportive du Sahel au Club Sportif Sfaxien a eu lieu le 17 août dernier. Or, la règle veut que la finale de la Coupe, que ce soit en Tunisie ou ailleurs, soit l’apothéose de la saison.
Partout dans le monde, c’est la Supercoupe et non pas la finale de la Coupe qui constitue le premier match de la saison en opposant le champion en titre au détenteur de la Coupe.

Chez nous, on fait jouer la finale de la Coupe de Tunisie au mois d’août et la Supercoupe, si elle a lieu, au cours de la saison qui suit. Quant à la date, elle change tout le temps… comme le calendrier du championnat, du reste.
Bref, le calendrier du championnat de Tunisie n’est jamais établi à l’avance et change tout le temps, alors que la Coupe de Tunisie se déroule en décalé. Et c’est aussi vrai durant la saison en cours.
Le pire dans l’histoire est que, en voulant rendre service à nos clubs engagés dans les compétitions continentales interclubs et en Coupe arabe des clubs champions, la FTF a décalé à une date ultérieure leurs matches de championnat. Conséquence : la FTF a fini par pénaliser l’Espérance Sportive de Tunis et l’Etoile Sportive du Sahel, ainsi que leurs adversaires pour le compte des matches en retard en question.

Du coup, l’EST, l’ESS et leurs adversaires se voient privés de la trêve hivernale puisque les matches en retard de la phase aller auront lieu durant la période allant du 21 décembre 2019 au 5 février 2020.
Or, qui dit absence de trêve hivernale, dit risque accru de blessures en fin de saison. La FTF nous offre donc une trêve tronquée qui ne rend pas service à l’EST, à l’ESS ni à leurs adversaires.

Programme des matches
en retard
21 décembre
ES Métlaoui-Etoile Sportive du Sahel (mise à jour 3e journée)
5 janvier
AS Soliman-Espérance de Tunis (mise à jour 4e journée)
14, 15 ou 16 janvier
Espérance de Tunis-Etoile du Sahel (mise à jour 7e journée)
19 janvier
Espérance de Tunis-Club Africain (mise à jour 9e journée)
28, 29 ou 30 janvier
CS Chebba-Espérance de Tunis (mise à jour 10e journée)
Etoile du Sahel-CS Sfaxien (mise à jour 10)
5 février
Espérance de Tunis-US Monastirienne (mise à jour 11e journée)

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire