Le forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) a appelé mardi à dévoiler les péripéties du décès dimanche, 21 avril 2019, du réfugié érythréen à l’hôpital de Zarzis après une longue souffrance de plusieurs maladies causées par les accidents horribles rencontrés lors de son voyage pour échapper à la Libye.

Dans un communiqué publié mardi, le FTDES a signalé que le réfugié avait besoin d’une assistance médicale constante qui ne lui a été fournie ni au centre d’accueil du Haut-commissariat des réfugiés (HCR) ni à l’hôpital de Zarzis. En outre, il a tenu le gouvernement et les organisations onusiennes pour responsables de la détérioration de la situation des réfugiés à Médenine soulignant la nécessité de mobiliser les moyens logistiques, financiers, juridiques et diplomatiques pour garantir les droits des réfugiés sur le sol tunisien.

Par ailleurs, le FTDES a appelé le gouvernement tunisien à mettre fin aux interventions européennes et à élaborer une politique migratoire conforme aux conventions internationales qu’elle a ratifiées afin de préserver la dignité des réfugiés qui se trouvent en Tunisie. Dans ce contexte, le FTDES a renouvelé sa demande d’attribution d’une parcelle de terrain public ou municipal pour la construction d’un cimetière décent pour les migrants et les réfugiés.

Charger plus d'articles
  • Jhinaoui rencontre Pompeo à Washington

      Le ministre des Affaires étrangères, Khémaies Jhinaoui, a coprésidé, mardi, avec so…
  • Terminer avec les honneurs !

    Se ressaisir et relever la tête pour honorer le contrat de cette CAN jusqu’à sa fin. De su…
  • Bonheur rompu

    Les Aigles de Carthage ont raté de peu leur entrée dans la cour des grands. Il nous faut u…
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire