Lancement Asus ZenBook Duo et Asus ZenBook 14
Asus et son partenaire Intel viennent d’annoncer le lancement, en Tunisie, de leurs toutes dernières innovations à 2 écrans, à savoir le ZenBook Duo (UX481) et le ZenBook 14 (UX434). Il s’agit pour le ZenBook Duo du premier PC portable au monde avec ScreenPad qui offre une nouvelle expérience d’utilisation pour une créativité étendue. Tandis que pour le ZenBook 14, il s’agit d’un PC ultra-fin, sans doute un chef-d’œuvre conçu à partir d’un savant mélange de créativité, de style et d’innovation.
Le ZenBook Duo est sans doute l’ordinateur de demain, il intègre pour la première fois au monde un véritable deuxième écran au-dessus du clavier. Baptisée ScreenPad™ Plus, cette technologie se matérialise sur le format 14 pouces (UX481) par un second écran tactile Full HD de 12,6 pouces. Celui-ci interagit de manière transparente avec l’écran principal. Grâce à un puissant processeur Intel Core i7 de 10e génération, une carte graphique GeForce MX250 et une interface Wi-Fi 6, le ZenBook Duo est un PC ultraportable, conçu pour une créativité sans effort et sans limite. Il est capable de prendre en charge facilement toutes les applications affichées à la fois sur votre écran principal et sur le ScreenPad Plus afin de fluidifier le flux de vos tâches. L’Asus ZenBook Duo (UX481) est disponible à partir de mi-janvier au prix de 4.399 DT.
Style, créativité et innovation, telles sont les qualités de l’élégant ZenBook 14. Chaque détail de ce bijou technologique ultra-fin de 14 pouces et plus, et particulièrement son incroyable écran NanoEdge associé à l’innovant ScreenPad™ 2.0, a été soigneusement façonné dans l’unique but de vous aider à laisser libre cours à votre créativité. Il est l’ordinateur portable de 14 pouces le plus petit au monde et son rapport écran/appareil est de 95% pour un encombrement ultracompact (format A4). L’Asus ZenBook 14 (UX434) est disponible à partir de mi-janvier au prix de 3.799 DT.

Ooredoo Tunisie et Vivo Energy Tunisie s’allient pour une énergie nouvelle
Ooredoo Tunisie a signé une nouvelle convention de partenariat avec Vivo Energy Tunisie, la société qui distribue et commercialise les produits Shell en Tunisie. Cette convention porte sur la coopération technique entre les deux partenaires, chacun leader de son marché, et définit les conditions et modalités de collaboration pour la mise en place et la fourniture aux clients de solutions et services innovants basés sur les technologies de l’information et de la communication. Il s’agit notamment de la mise en place d’initiatives à même d’améliorer l’expérience client des deux partenaires en se basant sur l’ensemble des plateformes technologiques d’Ooredoo Tunisie et de Vivo Energy Tunisie. Par ailleurs, les deux entreprises envisagent de collaborer également sur d’éventuels programmes de responsabilité sociétale communs étant donné qu’elles partagent les mêmes valeurs et sont toutes les deux focalisées sur les priorités nationales en matière de développement économique et social.

Lancement du nouveau smartphone HERO by Evertek
Le tout nouveau smartphone Hero by Evertek est désormais disponible à 419 DT et à 449 DT en Edition limitée de la star du basket Salah Mejri. Hero By Evertek dévoile un design inspiré par la nature dans l’écran waterdrop de 6’’ full view HD. Avec son bel écran vibrant, l’appareil offre une expérience de qualité cinéma dans un cadre élancé qui épouse parfaitement votre main. Doté d’une double caméra 13 Mpx+2 Mpx, ainsi qu’une caméra frontale de 5Mpx, ce smartphone 4G est doté d’un processeur OctaCore 1.6 GHz, d’Android 9, d’une mémoire de 3Go/32Go. Sa puissante et résistante batterie de 4000 mAh permet de tenir plus de deux journées d’affilée. Le produit se distingue par une grande vitesse de fonctionnement, un grand espace de stockage, un programme intelligent multitâches d’arrière-plan et un appareil photo puissant pour offrir une expérience équilibrée et satisfaisante aux utilisateurs. Le tout nouveau HERO vise à trouver l’équilibre parfait entre la technologie «smart» et un design sobre et élégant, sans compter les fonctionnalités les plus pertinentes à des prix très compétitifs.

Amélioration de la productivité de l’eau dans l’agriculture sous le signe de l’innovation
Avec des idées innovatrices de jeunes Tunisiens, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a conclu récemment en Tunisie la Conférence régionale sur l’amélioration de la productivité de l’eau dans l’agriculture dans la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord. A l’occasion de la conférence, et pour maximiser l’impact de la participation, la FAO a organisé une série de sessions de formation régionales sur la cartographie de la salinité des sols, sur l’application Wapor consacrée au suivi de la productivité de l’eau et à l’aide d’images satellite et la télédétection, sur la comptabilité de l’eau qui est un important composant pour la planification et la gestion des ressources en eau, ainsi qu’une réunion de haut niveau du groupe Aquacrop pour le suivi de cet outil de simulation de la productivité de l’eau agricole largement utilisé. Un autre point fort de la conférence, d’importance particulière, est l’annonce des groupes gagnants du «hackathon», le forum des solutions technologiques innovatrices, développées par des jeunes universitaires tunisiens.
Ce «Hackathon» avait été lancé le 1er octobre 2019 au Technopark de l’Université de La Manouba lors d’un séminaire sur «l’irrigation intelligente» en partenariat avec la FAO. Le «Hackathon» avait demandé aux jeunes universitaires d’inventer des produits logiciels et applications qui répondaient aux 3 défis suivants : améliorer la production agricole par volume d’eau, améliorer l’efficience d’utilisation de l’eau, et inventer des outils de communication pour améliorer la productivité de l’eau. Sept instituts tunisiens y ont participé : l’Institut national des sciences appliquées et de technologie ; l’Institut national agronomique de Tunisie ; l’Institut supérieur d’informatique ; l’Ecole supérieure de la statistique et de l’analyse de l’information ; l’Ecole nationale des sciences de l’informatique ; l’Ecole supérieure de commerce de Tunis et l’Ecole supérieure d’économie numérique. Les équipes participant au Hackathon ont développé leurs idées au parc d’incubation Al-Gazala de Technopark. Les résultats de leurs efforts étaient jugés par un jury de spécialistes, y compris des experts de la FAO et des patrons de startup. Les idées gagnantes comprenaient des robots, des automates et des applications, qui reflètent l’innovation et le sens de responsabilité parmi les jeunes Tunisiens.

Carthage et La Goulette s’intéressent à la Smart City
Penser Smart à l’échelle de la région est un sujet à l’ordre du jour. Les collectivités locales se sont de plus en plus intéressées par le projet de Smart City qui vise à proposer des solutions intelligentes et innovantes pouvant améliorer la qualité de vie au quotidien et préparer l’avenir des générations futures.
C’est dans ce cadre que se situent les journées de formation autour du leadership, organisées par l’association Tunisian Smart Cities, en partenariat avec Konrad Adenauer Stiftung «KAS», pour les représentants des municipalités de Carthage et de La Goulette.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet pilote qui sera généralisé à terme sur d’autres mairies qui avanceront sur le programme Tunisian Smart Cities. L’idée vient du fait que les collectivités locales doivent se structurer avec des compétences de très haut niveau qui vont basculer à terme le développement de l’Etat central aux collectivités locales, dans le respect des objectifs du développement durable ODD. La session de formation, qui a lieu à CBC —Coworking Business Center— à Bizerte, vise, outre le renforcement des capacités de cadres administratifs et de conseillers municipaux des villes ciblées, à octroyer aux bénéficiaires une formation complète et harmonieuse nécessaire à l’élaboration des politiques et des stratégies territoriales et urbaines qui serviront de socle pour les smart cities tunisiennes et africaines et à enraciner l’esprit d’équipe et du partage pour une collaboration inclusive et participative entre l’élu et le cadre administratif pour une pérennité continue.

Laisser un commentaire