Le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli a estimé probable que son équipe gouvernementale soit annoncée avant la fin de l’année 2019.« Il vaut mieux attendre que d’annoncer la composition du gouvernement dans la hâte », a-t-il dit.

Dans une déclaration aux médias au Palais Dar Dhiafa à Carthage, le chef du gouvernement désigné a indiqué que la raison pour laquelle il n’a pas annoncé jusqu’à maintenant la composition du gouvernement est de vérifier les candidats qui feront partie du gouvernement.

Il a précisé que sa rencontre avec le président de la République ce vendredi a porté sur la formation du gouvernement, et en particulier sur les portefeuilles de la Défense et des Affaires étrangères. D’après lui, le président de la République se tient à égale distance des différentes parties et n’a pas demandé un retour aux négociations avec les partis.

Il faut vérifier que les candidats pour le prochain gouvernement n’aient pas de liens avec les partis politiques et s’assurer de leur crédibilité et de leur intégrité après l’échec du processus des négociations avec les partis, a-t-il souligné.

A l’issue de sa rencontre au Palais de Carthage avec le président de la République, Kais Saied, le chef du gouvernement désigné a déclaré que l’annonce de la composition du gouvernement ne se fera pas ce vendredi.

Il a ajouté avoir informé le chef de l’Etat des négociations en cours pour la formation d’un gouvernement composé d’indépendants comme il l’avait annoncé avant.

Habib Jemli s’est dit déterminé à procéder à une vérification de la compétence et de l’intégrité des candidats et à leur position apolitique, formant le vœu d’annoncer la composition du gouvernement dans les plus brefs délais.

La séance de travail tenue aujourd’hui au Palais de Carthage entre le président de la République Kais Saied et le chef du gouvernement désigné, Habib Jemli a été consacrée aux derniers développements du processus de formation du gouvernement, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Charger plus d'articles
Charger plus par Ronz NEDIM
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    28/12/2019 à 09:50

    Tu as presque 5 ans pour former ton gouvernement, mais nous en attendant nous sombrons dans la misère, l’injustice, la corruption…..et j’en passe, bref bouges ton cul et au travail feignant.

    Répondre

Laisser un commentaire