La ville de Bizerte s’est réveillée cette semaine sur le rythme des manifestations. Plusieurs Bizertins se sont regroupés devant l’Hôtel de Ville pour exprimer leur mécontentement par rapport à l’état général de la ville.
Le sujet principal est l’affaire du stade 15-Octobre qui n’a pas est résolu, la majorité des manifestants étant des supporters du Club Athlétique Bizertin.
Plusieurs slogans ont été scandés devant le siège de la municipalité, dominés par le fameux et tristement célèbre «Dégage» !
Les protestataires ont sillonné les rues de la ville et se sont rendus jusqu’au pont mobile qu’ils ont bloqué pendant plus d’une heure avant que la police n’intervienne avec des bombes lacrymogènes.
Le maire de Bizerte, M.Kamel Ben Amara, a ainsi fait une déclaration à une radio locale pour apaiser la tension promettant qu’il fera de son mieux pour résoudre le problème du stade 15-Octobre.

S.B.O.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire