L’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH) a appelé les autorités tunisiennes à apporter une aide d’urgence aux tunisiens se trouvant en Libye, et ce après l’intensification récemment des affrontements entre les parties belligérantes.

Dans un communiqué rendu public lundi, l’Observatoire a également préconisé de prendre les dispositions nécessaires en vue de protéger les tunisiens détenus en Libye.

L’OTDH a également souligné la nécessité d’agir à tous les niveaux avec une vision claire et une position rassurante face à la crise libyenne et aux défis de la situation sécuritaire, recommandant la mise en place d’une stratégie d’intervention urgente afin de protéger les intérêts intérieurs et extérieurs de la Tunisie en lien avec la Libye.

Depuis avril dernier, les forces dirigées par le maréchal Khalifa Haftar ont avancé vers la capitale Tripoli. Des raids aériens ont été lancés dans le sud de la capitale et des affrontements ont eu lieu avec les forces relevant du Gouvernement d’Union Nationale (GNA) dirigé par Fayez al-Sarraj.

Dernier drame de cette guerre : une école militaire bombardée à Tripoli samedi 4 janvier, faisant au moins 30 morts et 33 autres blessées selon le dernier bilan du GNA. La Libye vit dans l’anarchie depuis la chute du régime Kadhafi en 2011.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    06/01/2020 à 18:29

    Comment voulez vous protéger les tunisiens qui sont en Libye ? Les turques vont s’installer et prendre tous les emplois , en Europe ils sont partout et ne laissent pas la place au aucun, le chômage bat un record et tous les chômeurs vont migrer en Libye et ça va être une province turque. Bref bonne chance à tous les travailleurs étrangers et même libyens.

    Répondre

Laisser un commentaire