Le parti du Congrès pour la République (CPR) a invité le chef ‎de l’État à assumer sa pleine responsabilité dans la réussite ‎du processus de transition, appelant à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale.‎

 » Le futur gouvernement doit être ouvert à toutes les forces ‎politiques qui croient en la Révolution pour préserver la ‎souveraineté du pays, lutter contre la corruption et ‎combattre le chômage et la pauvreté « , a plaidé le parti.‎

‎ Dans un communiqué publié à l‘issue de la réunion de son ‎comité politique, le CPR a tenu les partis vainqueurs des ‎dernières élections pour responsables de l’échec de la mise ‎en place d’un gouvernement.‎

 » Soumis aux diktats étrangers, ces partis cherchent à se ‎positionner dans le paysage politique « , a accusé le parti.‎

Avec seulement 72 voix pour, sur 219, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a largement refusé vendredi dernier sa confiance au gouvernement de Habib Jemli.

Le président Kaïs Saïed a dix jours pour choisir un nouveau chef de gouvernement.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire