La Compagnie des Vives Voix et François G.Bussac reprennent leurs activités centrées sur les lectures et les échanges socio-littéraires. L’Agora leur a ouvert la porte depuis fin 2018. La semaine prochaine, à partir du 26 janvier à 18h00, ils reviennent avec un thème peu commun et intriguant, celui de « la légèreté » et revisiteront des sommités de la littérature française. Citons Beaumarchais, Voltaire, Diderot et Cie…

Honneur à Denis Diderot lors de la première séance. L’affiche scande une citation séduisante et incitative : «Quand on veut écrire des femmes, il faut tremper sa plume dans l’arc-en-ciel, et secouer sur sa ligne la poussière des ailes du papillon. Il faut être plein de légèreté, de délicatesse et de grâce». Extrait de «Sur les femmes. Correspondance littéraire de Grimm » (Année 1772). La lecture à haute voix poursuit son chemin en Tunisie. Modeste, mais exigeant, cet « art de la transmission orale» s’adresse à tous publics. « En ces moments de saturation de bruits, de pléthore de vulgarités assénées, il est bon de prendre le temps de savourer de beaux textes bien dits ! », déclare François G.Bussac, et c’est ce qu’a compris Dali Okbi, créateur de l’espace d’études et de rencontres culturelles qu’est L’Agora à La Marsa. Ce dernier a proposé également à François-G. Bussac d’animer quelques soirées par mois depuis exactement octobre 2018.

Avec la Compagnie des Vives voix, deux thèmes ont été illustrés en 2018-2019 : « Tunisie mon amour » et « Eclats de Caraïbes ». Le thème de cette année 2019-2020 entend réagir vigoureusement contre la morosité générale : Il s’agit de L’éloge de la Légèreté ! Pour le lancement, prévu dimanche 26 janvier à 18h00, il est recommandé de venir en avance, car le public, friand de littérature et de bonne humeur, est nombreux par rapport à la capacité d’accueil de l’espace. Nous y découvrirons « La légèreté dix-huitième » avec des extraits du « Candide » de Voltaire, « Des Lettres Persanes » de Montesquieu, et, cerise sur ces douceurs acides, quelques extraits bien enlevés du « Mariage de Figaro ». Les prochains rendez-vous : La légèreté dix-neuvième, le 9 février; La légèreté vingtième, le 23 février, Proust programmé pour le 15 mars et pour finir, Colette.

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire