Jusqu’à présent, les « Sang et Or » n’ont perdu aucun match en championnat. Avec un moral au top après la victoire remportée au classico en milieu de semaine, ce ne sont pas les absences et la fatigue cumulée qui poseront problème à Mouine Chaâbani et à ses joueurs.

Ce ne sont pas les absences dues aux blessures, ni le départ précipité de l’un des piliers de l’équipe, en l’occurrence Anice Badri, qui vont arrêter la machine « sang et or ».

Il y a une semaine, Mouine Chaâbani s’est trouvé avec un casse-tête chinois le jour du match contre l’AS Vita Club. Il fallait qu’il trouve un remplaçant à Anice Badri qui avait la tête ailleurs à cause de l’offre reçue d’Ittihad Djeddah.

Bilel Ben Saha, l’ailier gauche algérien qu’on a rarement vu jouer, a constitué une solution de fortune. Comme il manque terriblement de temps de jeu, il a été remplacé après une heure de jeu par Fedi Ben Choug.

Mais même s’il a joué seulement pendant une heure, Bilel Ben Saha a laissé une bonne impression au point qu’il a été élu par les supporters du club homme du match disputé contre l’AS Vita Club.

Et quand le départ d’Anice Badri pour l’Arabie Saoudite s’est confirmé lundi dernier, le staff technique a tout de suite pensé à Bilel Ben Saha comme remplaçant d’Anice Badri. Il fallait juste que l’Algérien confirme, chose qu’il a faite au classico contre l’ESS. Il a été, d’ailleurs, élu pour la deuxième fois consécutive homme du match.

Pallier les absences

Mouine Chaâbani et son staff ont dû faire face également aux blessures des joueurs. Des blessures causées par le rythme assez soutenu des matches. Et ils sont trois joueurs cadres à observer un repos depuis trois semaines pour cause de blessure. Il s’agit de Khalil Chammam, Sameh Derbali et Kwamé Bonsu.

Iheb Mbarki a remplacé Sameh Derbali sur le flanc droit de la défense alors que le duo Badrane-Yaâkoubi a assuré dans l’axe central, outre le fait que Chamseddine Dhaouadi a constitué une solution de rechange. Et même l’absence de Kwamé Bonsu n’a pas posé problème au milieu de terrain, puisque Raouf Benguit a fait l’affaire.

Bref, le staff technique maîtrise l’art de surmonter les difficultés. Et s’il y a une grosse difficulté à aplanir en prévision du derby, c’est bel et bien la fatigue cumulée. En effet, le derby est la troisième rencontre que disputeront les « Sang et Or » en l’espace d’une semaine. Un troisième match aussi important que le déplacement à Kinshasa et le classico face à l’ESS en milieu de semaine.

En face, les Clubistes africains auront l’avantage de fouler la pelouse de l’Olympique de Radès plus frais physiquement. Une donne cruciale que Mouine Chaâbani a sans doute prise en considération.

Kwamé dans le doute

Parmi les trois joueurs blessés, Kwamé serait opérationnel en prévision du derby. Selon les échos qui sont parvenus au Parc B, il est possible que Kwamé Bonsu fasse son retour à l’occasion du derby. Concernant Khalil Chammam et Sameh Derbali, rien n’a filtré pour le moment… mais rien n’est impossible.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire