Les médecins spécialistes chez de service viennent de suspendre leur activité vers le coup de 11 heures en ce début de semaine avec l’affluence que connaît cet établissement hospitalier.

Cette interruption brusque est argumentée par la compagne de harcèlement subie par leur confrère Dr Jamel Tlili médecin spécialiste chef de service de radiologie qui s’est exprimé sur la campagne de harcèlement dont il fait l’objet.

Les différents médecins spécialistes comptent monter au créneau pour laisser entendre leurs voix et apporter leur soutien manifeste à leur confrère.

Interrogé sur le constat, Dr Jamel Tlili nous a fait savoir que ses doléances et requêtes sont restées lettre morte de la part des responsables, ce qui entrave l’exercice de ses tâches au service de radiologie.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    20/01/2020 à 13:20

    Il fut un temps où on planifiait la construction d’un hôpital universitaire pour remplacer l’hôpital régional de Gafsa vétuste et non fonctionnel où les patients rentrent pour être soigner mais hélas sortent tous morts, alors l’argent budgété est passé où ? Les cliniques privées fleurissent partout mais à quel prix que seuls les riches peuvent se le permettre.

    Répondre

Laisser un commentaire