Suite à un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’émergence d’un foyer d’infections respiratoires aiguës depuis le 31 décembre 2019 dans la région de « Wuhan » en Chine, les analyses de laboratoire ont montré la relation de ces cas avec un nouveau coronavirus.

Le nombre d’infections en Chine a atteint le 19 janvier 2020, 69 cas, dont 8 sont toujours dans un état grave et 19 ont quitté l’hôpital, avec 2 décès enregistrés, indique un communiqué du ministère de la santé rendu public dimanche.

Afin de prévenir toute propagation de ce virus en Tunisie, le ministère de la Santé recommande aux voyageurs vers la Chine d’effectuer une vaccination contre la grippe saisonnière et le pneumocoque, précise la même source.

Le ministère appelle également à prendre les mesures préventives nécessaires, telles que se laver les mains, éviter d’entrer en contact avec les patients, et de manger des aliments non cuits.

Quant aux voyageurs en provenance de la Chine, en particulier de la région de « Wuhan », en cas de parution de signes de maladie, comme une forte fièvre et des difficultés respiratoires, ils sont appelés à consulter immédiatement un médecin, souligne la même source.

Selon une enquête réalisée, aucun cas n’a été enregistré auprès des agents de la santé, et aucune contamination n’a été enregistrée jusqu’à présent.
Pour rappel, cette catégorie de virus a commencé à se propager depuis 2002 sous le nom de SRAS, puis en 2012 sous le nom de MECoV au Moyen-Orient.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Liberte

    20/01/2020 à 13:27

    Méfiez vous de la maladie mortelle en question , on se dit qu’on est protegeé hélas au contraire on est plus exposé pour cause qu’on a aucun moyen pour se protéger et se soigner, les chinois nous ont jamais fournis des cadeaux, alors bloquant l’entrée ses derniers au pays.

    Répondre

Laisser un commentaire