Plusieurs foyers de rouille couronnée, une maladie fongique qui affecte certaines céréales (avoine essentiellement..), ont été détectés dans des champs de luzerne situés dans les gouvernorats du nord de la Tunisie, a annoncé mardi, le ministère de l’Agriculture, sans donner de précisions sur les régions touchées.

Ces foyers ont été repérés par les services spécialisés de la direction générale de la santé végétale et du contrôle des intrants agricoles lors des opérations de suivi et de visites de terrain aux sites de production dans ces régions.
Le ministère a lancé, à cet effet, un appel à la vigilance, recommandant aux producteurs de luzerne de contrôler leurs champs et d’intervenir dans l’immédiat pour traiter, dès la détection des premiers symptômes de rouille couronnée, les parcelles affectées.

Les premiers symptômes de cette maladie sont la présence de pustules orange à brunes sur les plants, dispersées sur la surface des feuilles. Les gaines des feuilles, puis ultérieurement les panicules de la plante peuvent également être contaminées. La Maladie est favorisée généralement par des températures élevées (20-25°C).

« Cette maladie est épidémique. Elle se propage rapidement et peut provoquer des pertes considérables en une période très courte », prévient le ministère de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche, dans un communiqué.
Cinq fongicides autorisés sont, à cet effet, recommandés par le ministère de l’Agriculture pour le traitement des cultures de luzerne: l’Alto super, le Prosaro 250 EC, le Nativo 300 SC, Horizon 250 EW et le Falcon 460 SC.

Pour le dosage des fongicides, le département de l’agriculture a recommandé 0,5 litres à l’hectare pour le premier pesticide, 0,8 litres/ ha pour le deuxième, 1 litre/ha (au stade de montaison au dernier tallage de la culture), 1 litre/ha pour l’Horizon 250 EW et 0,8 litres/ha pour le Falcon SC.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire